Dolce vita : 48 heures à Venise

Venise, symbole du romantisme à l’Italienne avec ses gondoles, ses petites ruelles sur l’eau se trouvait être une escale avant de nous rendre en Grèce. Nous voilà donc partis pour deux petits jours à Venise. Pour ma part, c’était la première fois que je m’y rendais (malgré le fait que leur cuisine soit de loin ma préférée). Alors, un peu plus de 48h c’est très court, mais ça donne une bonne impression de la ville, que j’ai ADORE. 

IMG_0383

Nous sommes partis sans se faire de « planning » de ce qu’on voulait visiter, nous avons juste décidé de se perdre un peu dans les rues pour s’imprégner de l’ambiance et chercher les « cales ». Bien sûr il y a les incontournables de la ville comme le Palais de Doges,  la place Saint Marc, le pont du Rialto. 

IMG_0387IMG_4922

Impression ? J’ai vraiment eu un coup de ❤️ pour Venise ; la chaleur de sa ville (je ne parle pas que du soleil), les maisons colorées, l’ambiance romantique à l’Italienne, le dynamisme. Mais surtout, une ville construite sur l’eau avec ces portes d’entrées qui mènent directement sur la lagune, c’est interpellant.

La ville est agréable à visiter même en été car la chaleur ne se ressent pas trop dans les petites ruelles. De plus, des fontaines à eau potable sont disponibles partout dans la ville donc c’est très pratique.

En revanche, il est vrai que l’afflux touristique est assez important, surtout regroupé dans les lieux stratégiques.

IMG_5049IMG_0337

Comment manger ? Il y a plein de petits restaurants accessibles, mais aussi beaucoup de pizzerias qui vendent des parts XXL à l’unité pour environ 3€ très bonnes.

Comment se loger ? Venise est une ville assez onéreuse, nous avions donc opté pour Airbnb ce qui permettait d’avoir un logement bien situé à des prix abordables

Comment se déplacer ? Venise se visite uniquement à pied, ce qui est très agréable surtout en été (no pollution no Klaxon ça change de Paris). Il faut se promener, se perdre dans les ruelles à la recherche des plus belles. Il faut donc marcher beaucoup (environ 30km parcourus en deux jours)

Il est possible de visiter Venise en bateau également. Soit prendre des tickets et utiliser le Vaporetto, qui est le bateau-bus de la ville. Très pratique quand il fait très chaud (et qu’on en a marre de marcher). Ou alors les traditionnelles gondoles, mais c’est assez onéreux.

En arrivant de l’aéroport qui se situe à l’extérieur de la ville il est possible d’emprunter un bus qui relie l’aéroport à Plaza de Roma (gare centrale) et marcher environ 15 min pour se retrouver dans le centre de Venise.

 

 

Juillet 2017 

6 réponses sur « Dolce vita : 48 heures à Venise »

  1. l’unique ville où je me suis amusée à me perdre et reprendre car tous les chemins mènent non pas à Rome mais au centre Plazza di Marco 😂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s