6 jours made in China

Pékin, n’était pas forcément une ville que je rêvais visiter, pour autant c’est surement le plus gros dépaysement que j’ai connu. Dès mes premiers pas dans la capitale, j’ai ressenti un véritable choc culturel. Il faut dire que c’était mon premier voyage en Asie, alors forcément ça change de l’Europe ou de l’Amérique. Mais je dois dire que l’idée de découvrir la grande muraille de Chine, la première merveille du monde que j’allais découvrir m’enchantait vraiment. Me voilà donc en Chine pour une petite semaine seulement, et  j’ai été très surprise par cette ville.

Grande muraille de Chine

Commençons par le plus plus important LA GRANDE MURAILLE DE CHINE, encore aujourd’hui la plus grande structure jamais construite par l’Homme. Entrée dans le patrimoine mondiale de l’Unesco en 1987, elle devient en 2007 une des sept nouvelles merveilles du monde. Gigantesque fortification militaire, elle a été construite en continue du IIIème siècle av JC au XVIIème à partir de la dynastie Qin pour protéger la frontière nord de la Chine, et en général le pays des nomades Mongoles très redoutés. Elle s’étale de la ville de Qinhuangdao, dans la mer de Chine, à Jiayuguan, dans le désert de Gobi. Sa construction a été le projet le plus colossal que le monde n’ai jamais connu. Elle mesure environ 7m de haut sur plusieurs millions de km de long (21,19618 millions selon les dernières mesures).

Nous sommes allés sur le tronçon de Badaling situé à environ 80 km de Pékin, il faut dire que c’est le plus touristique mais le plus proche de la capitale. En effet, il est possible de marcher sur la muraille à travers plusieurs parties :

  • Badaling: partie la plus touristique, mais la plus facilement accessible de Pékin
  • Simatai : partie qui propose une randonnée de 3h, sur des chemins sinueux et très peu fréquentés.
  • Jinshanling, pas très touristiques situé à environ 140 km de Pékin

Malheureusement nous y sommes allées un jour pollué, ou il pleuvait et faisait très froid. Mais ça ne m’a pas empêché d’adorer la visite. L’immensité de cette construction est vraiment interpellante, on s’y sens tellement petit et on se demande comme une telle infrastructure a pu être réalisée par l’Homme.

Temple du ciel

Symbole de la capitale, construit de 1406 à 1420 pendant le règne de l’empereur Yongle; il représente les croyances du peuple reposant sur deux thèmes : la terre et le ciel et tout est envisagé selon cette pensée. Entouré par une base rectangulaire représentant la Terre et couronné d’un demi-cercle symbolisant le CielCette architecture reflète leur croyance selon laquelle le « ciel est rond et la Terre carrée ». 

Ce qui est également interpellant c’est que toute la conception de ce temple repose sur le chiffre impérial 9,considéré comme céleste. Le nombre de marches, de balustrades, la mosaïque de la terrasse supérieure sont tous conçus en respectant le chiffre.

La Chine étant un pays qui reposait sur l’agriculture, ce temple était celui dans lequel l’empereur priait le ciel de leur apporter une bonne météo et des bonnes récoltes. Autrefois, ce temple était donc le lieu de sacrifices réalisés deux fois par an par les Empereurs.

Petit conseil : mieux vaut s’y rendre tôt le matin pour éviter la foule touristique et profiter d’une visite plus agréable sachant que le temple ouvre de bonne heure. En ce qui me concerne c’est le temple que j’ai préféré dans la ville et le jardin qui l’entoure est très agréable.

Place Tiananmen et la Cité interdite

J’ai commencé le premier jour par visiter la Place Tiananmen, tristement historique. 4ème plus grande place du monde, celle ci est connue pour ses manifestations contre la corruption et le gouvernement qui se sont terminés par des répressions sanglantes. Cette grande esplanade a été crée sur ordre de Mao en 1959 et c’est du haut de la porte Sud, qu’il proclama la République populaire de Chine en 1949.

Tian an men signifie Place de la Porte de la Paix céleste, puisque c’est en passant celle ci que l’on gagne la cité interdite. Construite entre 1406 et 1420, elle a été utilisée comme palais par 24 empereurs des dynasties Ming et Qing. Cette immense cité couvre une surface de 220.000m2 et 9.999 pièces dans un style architectural traditionnel (toujours l’importance du chiffre 9)

Impressions ? je dois dire que la place est un lieu qui fait froid dans le dos quand on pense aux faits historiques qui s’y sont déroulés. En revanche, la cité interdite est vraiment un lieu très beau à visiter. Elle montre l’immensité de l’empire chinois et l’architecture de leur culture traditionnelle.

Parc Beihai

Jardin impérial le mieux conservé de Pékin, c’est l’endroit de la capitale que j’ai préféré. Véritable havre de paix, ce parc a été crée sous la dynastie Liao à partir d’une légendeselon laquelle la vie éternelle serait offerte à ceux qui découvriraient les trois montagnes sacrées Penlai, Yingzhou et Fangzhang. En effet, la légende raconte que des immortels vivaient dans ces montagnes et détenaient le secret de l’immortalité. Les empereurs se sont donc fortement inspirés de ces légendes pour créer ce parc en respectant le schéma des montagnes sacrées. Tous les empereurs qui se sont succédés ont améliorés ce parc et faire de ce lieu un endroit mystique.

Impressions ? Pékin est surement l’un des voyages les plus culturellement riches que j’ai fais, j’y ai découvert une culture que je ne connaissais pas du tout, à part la cuisine du moins je pensais connaitre.  J’ai d’ailleurs été très surprise en découvrant que tout ce que l’on peut manger en France on ne le retrouve pas à pékin (nems, riz cantonnais).

La ville en elle même est très riche et il y a énormément de visites à faire. Toutefois, je dois dire que la capitale n’est pas très agréable en terme de confort de vie, de pollution, d’embouteillages mais je pense que malheureusement ces désagréments sont communs aux mégapoles Asiatiques dans lesquelles on retrouve plus ou moins toujours cette atmosphère.

Conseil : j’y suis allée pendant le mois d’octobre et le climat était agréable, il faisait un peu froid. Mais je pense que c’est une ville qu’il faut fuir en été, car chaleur et pollution ne font pas bon ménage.

Octobre 2016 

2 réponses sur « 6 jours made in China »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s