Un oasis au Pérou

Quand on pense au Pérou on imagine le Machu Picchu, les ruines incas, les montagnes mais pas forcément le désert. Pourtant ce désert existe et nous fait penser à ceux d’Arabie. Dans ce pays, les paysages que nous pouvons découvrir sont réellement très divers. Un désert au Pérou paraît déjà étonnant mais se retrouver au pied d’un Oasis l’est encore plus. L’oasis de Huacachina n’est pas un mirage mais bien le fruit de la nature. D’ailleurs, il existe plusieurs légendes populaires expliquant la création de ce dernier.

Nous arrivons à Ica, la ville à quelques kilomètres de Huacachina, d’où on peut apercevoir les dunes de sable au loin. Le temps de s’installer à l’hôtel, de profiter du soleil car il fait assez chaud. C’est agréable de pouvoir profiter d’un petit bain de soleil après le rude hiver bolivien que nous venons d’affronter. Nous décidons d’attendre la fin d’après-midi et que la chaleur retombe un peu pour nous rendre à l’oasis. En effet, il fait très chaud dans le désert et gravir les dunes, je dois dire, est très physique !

Comment accéder à l’oasis ? Pour se rendre à ce dernier, de nombreux bus relient les grandes villes à ICA, la ville à coté de l’oasis. En ce qui nous concerne nous avons pris un bus de nuit d’Arequipa pour rejoindre Ica. Depuis Ica l’oasis se trouve à environ 15-20 min de taxi.

Que faire ? 

Du buggy ? Nous étions partantes pour faire du Buggy dans les dunes, une des principales activité. Malheureusement lorsque nous y étions un accident mortel s’était produit la vieille et toutes les agences étaient donc fermées. Je pense qu’il faut être très vigilant quant aux agences qui effectuent ce type d’excursion.

Du sandbord :  Il est aisément possible de louer un sandbord pour descendre les dunes c’est très sympa mais il faut être équipé pour car le sable peut être brûlant.

Visiter une fabrique de Pisco : « El catador » à proximité de la ville d’Ica il y a la possibilité de visiter les caves artisanales ancestrales dans lesquelles la boisson locale incontournable « le pisco » est fabriqué. Cet alcool a base de raisin est produit grâce aux vignes cultivées dans la région d’Ica. De nombreux vins sont également issus de cette région. La visite de la fabrique est sympa et une dégustation est prévue.

C’est une étape que j’ai vraiment appréciée. L’oasis est vraiment un lieu mystique dont seules les légendes populaires expliquent la création. Pour autant, l’influence du tourisme s’y fait vraiment ressentir et dénature le paysages. De nombreux établissements sont construits autour de l’oasis. désormais on peut considérer que Huacachina est une ville et c’est vraiment dommage de ne pas avoir conservé cet oasis.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s