4 jours à Cuba : un voyage dans le temps

Après 4 mois au Canada, dans la neige, le froid, les vêtements thermiques ect le besoin de chaleur et de plage se fait vraiment ressentir. Cuba étant situé à seulement 4 heures d’avion de Montréal, c’était l’occasion rêvée.

4 jours, c’est évidemment très court mais ça laisse le temps d’avoir un aperçu de cette grande île et de son ambiance. Ce pays m’inspirait et m’attirait vraiment, après avoir adoré le Pérou j’avais très envie de visiter Cuba. Cette île est impressionnante avec ses villes toutes plus colorées les unes que les autres, ses vieilles voitures américaines des années 1950, et son histoire fascinante.

Il faut le dire, voyager à Cuba c’est aussi et surtout voyager dans le temps. Il est très compliqué d’avoir internet, même si le tourisme commence à se développer l’île est restée très authentique. Les vieilles voitures ne servent pas que pour les cartes postales, ce sont réellement leurs voitures qu’ils se transmettent de génération en génération. Les chevaux sont encore un moyen de transport à part entière. Pour autant, leur système de santé est parmi les plus développés et il est entièrement gratuit pour les habitants.

  • Varadero 

Nous avons atterri à l’aéroport de Varadero, on avait choisi d’y rester une journée pour profiter des plages paradisiaques. Qu’on se le dise on est clairement dans le cliché de la plage de sable blanc à l’eau turquoise. La plage est vraiment magnifique.

Située à environ 140km de la Havane, c’est la station balnéaire la plus connue de l’ile, où on peut trouver de nombreux complexes hôteliers. Varadero on y va que pour le coté farniente mais on ne peut pas dire que les infrastructures hôtelières soient adaptées au tourisme de masse ni même aux attentes classiques des hôtels tout inclus. J’ai pu comparer avec Punta Cana et je dois dire qu’on est très loin du confort offert là-bas.

A l’exception de la plage, Varadero n’a pas été mon étape coup de cœur du séjour.

IMG_2957IMG_2962IMG_2977IMG_3044

  • La Havane 

La Havane c’est exactement l’image que je m’étais faite de Cuba. C’est la capitale avec son mélange d’histoire coloniale et révolutionnaire. C’est une ville qui paraît comme figée dans le temps.

Nous n’avions qu’une seule journée à la Havane donc on s’est concentrées sur la vieille Havane. A la découverte de ses ruelles colorées, de ses petites places. Nous remontons jusqu’au Capitole et comme toutes les touristes nous avons voulu faire un tour dans ses vieilles voitures américaines aux couleurs pastel afin d’en découvrir un peu plus. Clairement c’est l’attraction touristique par excellence mais c’était vraiment sympa d’autant qu’on n’avait pas beaucoup de temps pour découvrir la Havane. (ça nous a couté 30CUC pour 1heure)

Nous avons passé une nuit à la Havane dans une casa particular (casa violeta) qui était vraiment très bien, bien mieux d’ailleurs que les hôtels tout inclus de Varadero.

IMG_3051IMG_3053IMG_3054IMG_3084IMG_3079IMG_3071IMG_3135IMG_3141IMG_3168IMG_3169IMG_3170IMG_3178IMG_3180

  • El Nicho 

Nous avons pris une excursion depuis notre hôtel car nous voulions absolument visiter Trinidad. Dans cette excursion nous avons également visité El Nicho, parc naturel avec des magnifiques cascades. La visite vaut le détour, les cascades sont impressionnantes et le parc autour est vraiment très beau. Il y a des piscines naturelles pour se baigner, l’eau est bleue turquoise. Le chemin pour atteindre la plus haute piscine est un véritable périple dans la jungle mais ça rend la visite encore plus intense.

IMG_3234IMG_3194IMG_3202IMG_3217IMG_3190IMG_3192

  • Trinidad 

Trinidad c’est mon gros coup de cœur. Inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1988, cette ville haute en couleur est immanquable. Entre ses façades de toutes les couleurs, ses rues pavées et ses places coloniales parfaitement conservées. C’est une autre vision de Cuba, et c’est d’ailleurs la raison pour laquelle elle est si touristique. Trinidad c’est la ville photogénique (instagrammable) par excellence.

Pour autant c’est une très petite ville, il n’y a pas grand-chose à visiter à part se perdre dans ses petites rues et admirer l’architecture colorée. Cependant, j’ai vraiment adoré Trinidad et l’ambiance qui s’y trouve.

IMG_3409IMG_3391IMG_3325IMG_3314IMG_3310IMG_3291IMG_3410IMG_3319IMG_3290IMG_3287

 

  • Cienfuegos 

Nous terminons la journée par un dernier STOP à Cienfuegos. Nous y sommes restées que quelques minutes mais la ville nous a conquise. Cienfuegos est une petite ville restée très authentique. Surnommée « la perle du sud », son centre historique est également inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2005.

IMG_3483IMG_3484IMG_3493IMG_3498

Mes impressions :

On entend beaucoup dire qu’il faut visiter Cuba en ce moment avant que l’île ne change complétement et soit dénaturée par le tourisme. Cependant, quand on arrive à Cuba on a pas l’impression de se retrouver dans un pays en 2019 mais plutôt dans une île figée dans les années 50 – 60. C’est un véritable voyage dans le temps qui nous attend. C’est d’ailleurs un avantage à visiter Cuba en ce moment, l’île est restée très authentique. C’est un pays qui en vaut le détour et qui ne manque pas de charme.

Info pratiques : 

  • Il y a deux monnaies à Cuba : le CUC qui est leur pesos convertible ; et le CUP leur monnaie locale.
  • Le standing des hôtels est vraiment bas, il faut s’y attendre. Je pense que les air bnb appelés casa particular sont bien plus agréables.
  • Internet c’est compliqué, ça marche avec des cartes de 1CUC / heure et c’est ce système dans tout le pays. Cependant le débit est quand même plutôt bon dans l’ensemble
  • Pour se déplacer à Cuba il y a la possibilité de prendre les bus mais il faut réserver longtemps à l’avance, sinon il y a également les taxis collectifs et pour faire la havane – Varadero en taxi collectif nous avons payé 50CUC pour deux personnes.

Avril 2019 

New York : 4 jours avec le CityPASS

J’avais déjà eu la chance de visiter NY l’année dernière mais je n’étais pas restée très longtemps, et à regret je n’avais pu faire aucun musée. Séjournant désormais à Montréal c’était l’occasion rêvée d’y retourner et cette fois ci d’en profiter un maximum. NY est une ville très riche et si grande. Il y a tant à faire et je pense qu’il faudrait bien plus d’une bonne semaine pour découvrir toute sa richesse. Mais pour rentabiliser les 4 jours que nous avions devant nous et faire un maximum de choses nous avons opté pour le NY CityPASS.

Continue reading « New York : 4 jours avec le CityPASS »

Safari Canadien au parc Oméga

Le parc Oméga est une expérience animalière unique, une destination de rêve pour les amoureux des animaux. Il propose un safari d’une quinzaine de kilomètres dans la forêt québécoise qui permet d’observer de près la faune canadienne dans son milieu naturel. Le parc est une réserve naturelle d’environ 700 hectares dans lesquels une quinzaine d’espèces est présentes ; des cerfs, wapitis, daims, ours, loups, renards ect. Le parcours est divisé en 5 secteurs : la forêt, la prairie, la région boréale, la montagne et le lac.

Continue reading « Safari Canadien au parc Oméga »

Chien de traineau au Quebec : musher d’un jour

L’hiver au Canada est bien froid, ce n’est pas un mythe, il faut réellement l’apprivoiser. Pour lutter contre la tentation d’hiberner nous avons décidé de nous organiser un petit week-end dans l’Outaouais, région du Quebec entre Montréal et Ottawa.

Faire du chien de traineau était pour moi un incontournable dans mon séjour Canadien. Cependant, j’ai longuement cherché et comparé les différentes alternatives proposées. En effet, comme toute activité touristique malheureusement elles sont parfois faites au détriment du bien être des animaux. Je cherchais donc activement un élevage authentique qui pratique ce sport par passion et dans le respect des chiens.

Continue reading « Chien de traineau au Quebec : musher d’un jour »

La mythique cité perdue du Machu Picchu

Le Machu Picchu… si il y avait un site que je rêvais de visiter c’est de loin celui-ci et je dois dire que sa découverte s’est révélée être au-delà de toutes mes espérances. L’endroit est incroyable, impressionnant, presque irréel. Une énergie spéciale se dégage de cet endroit.   Révélateur de la puissance de l’empire Incas, il nous fait également réaliser la grandeur de la nature et la beauté de ce lieu.

Continue reading « La mythique cité perdue du Machu Picchu »

Un oasis au Pérou

Quand on pense au Pérou on imagine le Machu Picchu, les ruines incas, les montagnes mais pas forcément le désert. Pourtant ce désert existe et nous fait penser à ceux d’Arabie. Dans ce pays, les paysages que nous pouvons découvrir sont réellement très divers. Un désert au Pérou paraît déjà étonnant mais se retrouver au pied d’un Oasis l’est encore plus. L’oasis de Huacachina n’est pas un mirage mais bien le fruit de la nature. D’ailleurs, il existe plusieurs légendes populaires expliquant la création de ce dernier.

Nous arrivons à Ica, la ville à quelques kilomètres de Huacachina, d’où on peut apercevoir les dunes de sable au loin. Le temps de s’installer à l’hôtel, de profiter du soleil car il fait assez chaud. C’est agréable de pouvoir profiter d’un petit bain de soleil après le rude hiver bolivien que nous venons d’affronter. Nous décidons d’attendre la fin d’après-midi et que la chaleur retombe un peu pour nous rendre à l’oasis. En effet, il fait très chaud dans le désert et gravir les dunes, je dois dire, est très physique !

Comment accéder à l’oasis ? Pour se rendre à ce dernier, de nombreux bus relient les grandes villes à ICA, la ville à coté de l’oasis. En ce qui nous concerne nous avons pris un bus de nuit d’Arequipa pour rejoindre Ica. Depuis Ica l’oasis se trouve à environ 15-20 min de taxi.

Que faire ? 

Du buggy ? Nous étions partantes pour faire du Buggy dans les dunes, une des principales activité. Malheureusement lorsque nous y étions un accident mortel s’était produit la vieille et toutes les agences étaient donc fermées. Je pense qu’il faut être très vigilant quant aux agences qui effectuent ce type d’excursion.

Du sandbord :  Il est aisément possible de louer un sandbord pour descendre les dunes c’est très sympa mais il faut être équipé pour car le sable peut être brûlant.

Visiter une fabrique de Pisco : « El catador » à proximité de la ville d’Ica il y a la possibilité de visiter les caves artisanales ancestrales dans lesquelles la boisson locale incontournable « le pisco » est fabriqué. Cet alcool a base de raisin est produit grâce aux vignes cultivées dans la région d’Ica. De nombreux vins sont également issus de cette région. La visite de la fabrique est sympa et une dégustation est prévue.

C’est une étape que j’ai vraiment appréciée. L’oasis est vraiment un lieu mystique dont seules les légendes populaires expliquent la création. Pour autant, l’influence du tourisme s’y fait vraiment ressentir et dénature le paysages. De nombreux établissements sont construits autour de l’oasis. désormais on peut considérer que Huacachina est une ville et c’est vraiment dommage de ne pas avoir conservé cet oasis.

A la conquête de la Rainbow mountain

Située dans la cordillère des Andes et devenue depuis peu un lieu incontournable de la région de Cusco, la Rainbow Mountain, également appelée Vinicunca en Quechua est un phénomène naturel unique au monde. Un endroit bien gardé secret qui est apparu en raison du réchauffement climatique. A l’origine cette montagne était complètement recouverte de neige. Préservée du tourisme de masse, ce n’est que depuis 2015 qu’elle est devenue «facilement» accessible. En effet, hors des sentiers battus et en raison de son altitude très élevée, elle n’était aperçue qu’au cours du trek de l’Ausangate d’une durée de plusieurs jours. En raison de sa popularité grandissante, des excursions sur la journée ont été organisées pour la rejoindre. Néanmoins le trek reste très difficile.

Continue reading « A la conquête de la Rainbow mountain »